Archive for juillet 2009

Un jardin sur votre toit… c’est possible !!

juillet 30, 2009

jardin-sur-toit

Alors que les recherches concernant l’environnement se multiplient, l’une d’entres elles m’a captivée ce matin : une toiture végétalisée… C’est l’entreprise Zinco en Allemagne qui s’est lancée dans cette aventure.

Le toit qui était jusqu’à présent une surface inexploitée, peut devenir en quelques heures un petit paradis agencé par une pelouse verdoyante, des arbres, des fleurs ou pourquoi pas un hamac suspendu à des palmiers…

De plus, cette toiture a la particularité d’assurer l’isolation thermique et sonore…

Êtes vous locavore ou distavore?

juillet 14, 2009

On connaissait les herbivores, les carnivores, les omnivores… et voici les Locavore !

Ce mot a été inventé par Jessica Prentice de San-Francisco.

Cette nouvelle espèce est apparue à San Francisco en 2005 à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement et elle  est devenue un véritable mouvement basé sur une idée simple : Consommer et manger local !  [les aliments cultivés ou produits à l’intérieur d’un rayon de 160 kilomètres.]

Les locavores (ou localvores) ne consomment donc que des aliments produits dans un rayon de 200 kilomètres. C’est donc tout un mode d’achat et de consommation à remettre en cause.

Adieu les fraises pour Noël, les tomates en février…

Eh oui ! C’est une habitude un peu catastrophique… pratiquement tous les fruits et légumes sont disponibles toute l’année dans les rayons des grands magasins. Mais, il se trouve que la nature étant ce qu’elle est, c’est à dire, divisée en saisons, il n’y a que deux solutions pour que c’est produits arrivent dans nos assiettes hors saison : Soit ils viennent de très loin par avion, soit ils sont en culture forcée dans des serres surchauffées. Dans les deux cas, leur bilan carbone est catastrophique !


Chez un « locavore », l’assiette est donc aux couleurs de la saison.

Si comme moi vous appréciez le marché du dimanche matin, vous remarquerez très vite que c’est en fait assez simple de s’adapter au rythme des saisons.

Au final, consommer des fruits et légumes de saison est un des moyens qui permet de réduire nos émissions de gaz à effet de serre liées à l’alimentation.

Un fruit ou un légume produit et consommé localement nécessite 10 à 20 fois moins de pétrole pour son transport qu’un fruit importé de pays lointains.

Histoire des substances

juillet 9, 2009

Les produits se voyagent dans le monde entier parmi des consommateurs mondiales…

http://www.storyofstuff.com/international/

STOPUBSTOPUBSTOPUBS

juillet 9, 2009

regardez le video en lsf ou lisez le texte français

Il fait d’une maison dont la fenêtre est ouverte. Un habitant regarde sa montre c’est l’heure des courriers. La porte s’ouvre, l’habitant marche sur le chemin accompagné d’herbes jusqu’à la boîte aux lettres…

Quand nous l’ouvrons à clé, la boîte nous a projeté des papiers inutiles.On trouve seulement trois courriers et 30 de pubs, prospectus, informations, journaux gratuits…

Des pubs jetés à la poubelle déjà pleine. La planète débordée des déchets est polluée.

autocollant stop pub je protège ma planèteALERTE

En moyenne, 40 kg des pubs non adressés sont jetés à la poubelles par an chaque habitant. En plus, on ne les lit pas du tout. CATASTROPHE !

Stoppons ces pubs inutiles et réduisons nos déchets.

Quelques citoyens qui ne lisent pas les imprimés sans adresses (pubs), désirent ne plus les recevoir dans leur boîte aux lettres.

QUE FAIRE ?

Il est possible d’apposer sur sa boîte aux lettres un autocollant ou une étiquette, mentionnant le refus de recevoir ces imprimés sauf les informations de sa collectibité (municipale, départementale, régionale).1

Aujourd’hui, plus de 5% des français ont déjà collé cet autocollant sur leur boîte aux leautocollant stop pubttres « stop pub ». Participons-y 😉

Où TROUVER L AUTOCOLLANT STOP PUB ?

  • dans votre mairie (un français sur deux habite dans une commune qui dispose d’autocollants STOP PUB)
  • à l’accueil des grandes surfaces (pas toutes, ex : Carrefour, Leclerc..)
  • auprès d’une association de défense de l’environnement ou de consommateurs
  • soit en l’imprimant en cliquant sur le lien ci-après (format pdf) http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/StopPub_autocollant.pdf
  • soit en créant votre propre étiquette écrite « Publicité, non merci », « Pas de pub »,  « Stop pub »